Qu’est-ce qu’une maison arcachonnaise ?

Dernière mise à jour : 3 oct.

Les villas de la Ville d’Hiver à Arcachon, encore connues sous le nom de maisons arcachonnaises, ont toujours séduit de nombreuses personnes. Maisons de caractères, pleines de charme, raffinées, lumineuses et fidèles au code de l’architecture arcachonnaise, elles ont fait la renommée de cette ville balnéaire en bord d’océan. Mais qu’est-ce qu’une maison arcachonnaise ? Dans cet article, nous vous emmenons à la découverte de ces magnifiques villas qui mélangent styles mauresque, colonial, néo-classique et néo-gothique.


Villa arcachonaise

Maison arcachonnaise : un peu d’histoire


Née d’une opération immobilière menée en 1860, la Ville d’Hiver est réputée pour être le quartier huppé de la ville d’Arcachon. Mais il s’agit également de la zone la plus touristique dans la commune. Elle attire chaque année de nombreux touristes qui viennent surtout pour admirer les magnifiques villas du XIXème siècle mélangeant styles mauresque, colonial, néo-classique et néo-gothique.


Au XIXème siècle, quelques hommes d’affaires, menés par les banquiers Émile et Isaac Pereire, décident d’exploiter la liaison entre Bordeaux et la Teste-de-Buch. La station balnéaire était alors fréquentée par la grande bourgeoisie européenne. Les frères décident au même moment de construire un magnifique sanatorium sur les hauteurs de la ville. Composé de grands chalets de bois, il sera ouvert en 1863. Les chalets avaient assez d’espaces pour accueillir toute une famille et leurs domestiques. La tuberculose faisant rage à l’époque, la ville est rapidement prise d’assaut.


La Ville d’Hiver qui venait d’être construite était conçue comme un petit village suisse : la dune qui évoque la montagne, les pins pour rappeler les sapins et les maisons conçues comme des chalets. Peu à peu, et précisément à partir de 1920, les chalets commencent par se faire remplacer par des maisons en pierres et briques qui deviennent alors des maisons familiales. Elles se caractérisent notamment par des balcons de bois ouvragés.


Spécificités de ces maisons du bassin girondin


L’une des grandes spécificités des maisons arcachonnaises réside dans le fait qu’elles sont, avec leur débauche d’éléments architecturaux, empruntés à plusieurs styles.


En effet, ce sont des villas qui mélangent les styles mauresque, colonial, néo-classique et néo-gothique.

On y retrouve ainsi des éléments architecturaux tels que :

  • la toiture à grand débord, comme dans la tradition landaise ;

  • la façade habillée d’un enduit gris perle et ornée dans les angles de pierre et briquette

  • la tourelle ;

  • l’avant-corps ;

  • la véranda ;

  • et le balcon.

Une maison Arcachonnaise est également souvent plongée dans la verdure. On dit alors qu’elle emprunte son style hybride à tous les paradis tropicaux de la planète.


Aujourd’hui, le style de ces maisons est toujours aussi élégant qu’à l’époque et se distingue par des éléments architecturaux variés.


On peut citer par exemple les toitures à larges débords ornementées de lambrequins dentelés ou encore les chaînes d’angles en briquettes rouge orangé. On retrouve également sur les toitures de hauts épis de faîtage, à la pointe ou aux extrémités de la ligne de faîte.


👉 Si vous cherchez un spécialiste de la rénovation à Arcachon (33120) vous pouvez contacter notre entreprise Léon Chopin.

Rénover une villa arcachonnaise avec un expert


Rénovation de maison arcachonaise

Les constructions immobilières qui reproduisent ce modèle de maison arcachonnaise et même les projets de rénovation/remise à neuf maintiennent ces éléments traditionnels. Ils sont alors combinés à des matériaux modernes et des techniques innovantes. Les travaux se font de telle sorte à respecter la tradition et les réglementations environnementales.


D’autres éléments peuvent également être ajoutés à la demande afin d’offrir à celui qui le désire la maison arcachonnaise moderne qui correspond à ses besoins et à ses goûts. Par exemple avec la création d'une mezzanine pour gagner de l'espace.